Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Traversée Vosges Jura à VTT

1ere partie: les vosges

Etape 1: Wissembourg-Lichtenberg 76 km

7 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 1: Wissembourg-Lichtenberg 76 km

21 mai: les 1ers 20 km se passent bien sous une légère bruine puis la pluie s'accentue et tombera toute la journée. Je roule sans cesse dans la boue et les flaques d'eau, je suis dans un état lamentable et frigorifié! Aucun plaisir si ce n'est celui d'arriver le plus vite possible au gite! l'arrivée à Lichtenberg est un mur! j'arrive très fatigué surtout que je n'ai rien mangé faute d'avoir trouvé du ravitaillement en route. le gite communal est bien. J'y lave vélo, affaires et bonhomme le tout baignant dans la boue. Je vais ensuite me remonter avec le menu du seul resto à 32 €! si la météo est la même demain je vais me poser des questions car je ne prends aucun plaisir. Est-ce qu'il pleut toujours dans les Vosges? en 70 j'ai fait 1 mois d'armée à Epinal, il avait plu tout le mois!

Faune du jour: 4 chevreuils.

Pluie, boue et froid...Pluie, boue et froid...Pluie, boue et froid...

Pluie, boue et froid...

Lire la suite

Etape 2: Lichtenberg-Saverne 74 km

6 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 2: Lichtenberg-Saverne 74 km

22 mai: lever 7H30, je regarde par la fenêtre: il pleut! je désespère. A 9H la pluie s'est calmée je pars l'estomac vide tous les commerces étant fermés. Il fait froid mais c'est tenable compte-tenu que j'ai séché! les chemins sont toujours aussi boueux, je traverse aussi de grandes zones herbeuses et trempées, mes pieds sont mouillés et le resteront toute la journée. a 15H il fait moins de 10°, il pleut fort et je me caille vraiment. Au 60e km je ne sens plus mes doigts! je ne m'arrête pas, même pour manger, l'envie de flâner est absente et les paysages d'une tristesse insoutenable sous la pluie et dans le brouillard. Je réfléchis à la suite, me disant qu'il faut faire au moins les Vosges même sans plaisir (maso le mec) mais il ne faudrait pas que le temps se gâte encore davantage. A 17H30 j'arrive à Saverne et après avoir traversé la ville dans tous les sens je trouve enfin un hôtel pas trop cher, je n'ose à peine en franchir la porte dans l'état lamentable où je suis et alors que la femme de ménage est entrain de laver le sol. Je suis bien reçu malgré mon apparence repoussante, je mets mon vélo à la cave et monte à ma chambre où je pourris la douche pour laver bonhomme et fripes. Je prends des nouvelles de la météo auprès de Martine par téléphone, elle est pessimiste (la météo et Martine aussi). Je confirme les données par la TV qui annonce grêle, orages, neige abondante au-dessus de 800 m et températures négatives pour les 4 jours à venir. dans ces conditions je ne pourrai plus avancer, la mort dans l'âme je décide d'abandonner et de rentrer. Il fallait impérativement prendre la décision ce soir car par la suite j'attaque la montagne et serai éloigné de toute gare. Je vais donc acheter mon billet retour et passerai la journée de demain dans le train. les jours suivants me conforteront dans ma décision, le temps étant encore pire que la météo l'avait annoncé.

Faune du jour: 2 chevreuils, 2 écureuils, 1 renard

Ici même les bêtes se cachent les yeux pour ne pas voir le mauvais tempsIci même les bêtes se cachent les yeux pour ne pas voir le mauvais tempsIci même les bêtes se cachent les yeux pour ne pas voir le mauvais temps

Ici même les bêtes se cachent les yeux pour ne pas voir le mauvais temps

Lire la suite

Etape 3: Saverne-Grendelbruch 58 km

5 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 3: Saverne-Grendelbruch 58 km

28 août: Je suis à nouveau à Saverne. Après ce printemps pourri et laissé passer les mois d'été pour éviter les chemins et gites encombrés, cette fin août s'annonçant sous les meilleurs auspices puisque la météo annonce du beau temps pour au moins 8 jours, je suis donc reparti après avoir fait une bonne révision du vélo qui en avait bien besoin, toute la transmission a été changée et d'après mon vélociste un axe de roue était près à lâcher! décidément je ne regrette pas ma décision de mai! j'ai aussi amélioré ma condition physique par de nombreux entrainements, je suis motivé à fond et bien décidé à faire la totale c'est-à-dire le retour à vélo jusqu'à la maison. A Saverne je reprends le même hôtel qu'en mai mais cette fois j'y arrive propre! pour agrémenter la soirée avant ce nouveau départ je trouve une pizzeria fantastique, o'pizzicato, en face de la gare, jamais vu çà! on est mardi et il y a la queue pour attendre une table alors que la salle (heu pardon les 4 salles) est immense! les pizzas sont fabuleuses et made in maison. A recommander!

29 août: c'est parti à 9H, grand soleil, ouf! les chemins s'avèrent relativement faciles, ils ont enfin séché. j'avais oublié de le préciser mais mon itinéraire suit la TMV, traversée du massif vosgien à VTT et visiblement le tracé a été réalisé via les chemins forestiers roulants et sans grande difficulté. Cependant, l'avenir le confirmera, les Vosges sont hyper boisées et du matin au soir je suis dans la forêt, certes c'est agréable mais je vois rarement le soleil, dommage maintenant qu'il est là!

A midi je fais un crochet par le village de Wangerbourg où j'achète un sandwich dans une boulangerie où je suis très bien accueilli. Après un parcours sans encombre je parviens à Grendelbruch et je m'installe en chambre d'hôte à l'entrée du village (La Couronne). Excellent accueil. Bon repas (salade alsacienne, jarret de porc, tarte) pris avec un couple d'anciens en vacances (à 86 ans ils se sont tapés 800 km de voiture dans la journée, au-secours!). Les discussions trainent et je me couche à 22H45, l'estomac bien lourd. La demi-pension est à 55 €, rien à dire.

Etape 3: Saverne-Grendelbruch 58 kmEtape 3: Saverne-Grendelbruch 58 kmEtape 3: Saverne-Grendelbruch 58 km
Lire la suite

Etape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 km

4 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 km

30 août: Etape courte car après Le Howald il n'y a aucun hébergement sur 30 km. Jusqu'à Ottrott les chemins sont toujours aussi roulants. Pour la première fois je rencontre des VTTistes, 4 anciens qui font une rando dans le coin. Je rencontre quelques difficultés avec mes changements de plateaux et je trouve un réglage au pif qui a l'air de marcher à peu près. Petit problème aussi avec une pédale que je répare avec un boulon que j'ai en stock! A Ottrott pas de commerce ouvert sauf des restos mais je n'ai pas envie d'aller au resto, on verra plus loin. Direction le Mont Ste Odile, haut lieu touristique. Ah, enfin 10 km de chemin difficile et en forte pente (je vous le disais, il est maso). j'arrive au sommet vers 15 H. Rien d'exceptionnel, un ancien couvent et...des restos! je mange vite fait une salade à 5.50 € et un café à 1.90 € (on est au Mont Ste Odile) et j'attaque tranquille les 12 derniers km avec une halte vers un château en ruines et en flânant un max. Après renseignement pris à la Poste qui fait aussi OT je trouve la chambre que j'avais réservée dans une ferme-auberge (auberge du Wittertalkof) mais qui ne fait pas à manger en semaine. Je mange donc dans un resto conseillé par la ferme (l'Ancienne Grange) et qui s'avère excellent. (assiette de crudités énorme suivie d'une galette végétarienne au munster, super bon et copieux, surtout arrosé d'un quart de pinot noir exclusivement produit dans ce coin de l'Alsace. Je remonte à la ferme à pied (1 km) pour digérer et tape la causette avec le propriétaire qui est furieux après les chasseurs qui nourrissent les sangliers, la région en est infestée et ils ravagent les champs. Les chasses sont louées très cher à des suisses plein de pognon!

Etape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 kmEtape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 kmEtape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 km
Etape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 kmEtape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 kmEtape 4: Grendelbruch- Le Howald 52 km
Lire la suite

Etape 5: Le Howald-Aubure 59 km

4 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 5: Le Howald-Aubure 59 km

31 août: Départ à 9H après un PDJ pris avec un randonneur pédestre chargé d'un sac à dos dont j'estime le poids entre 15 et 20 kg alors qu'il est parti pour 4 jours et uniquement en chambre d'hôtes, je me demande ce qu'il peut bien emporter! je repars donc à travers bois comme dab. la première moitié de l'étape est facile, tout en descente jusqu'à Chatenois à 200m d'altitude au milieu des vignes. Là j'achète jambon et pain et me pose sur un coteau entre les vignes pour y déguster mon sandwich, le dessert étant cueilli sur place...des raisins. ils sont mûrs et bons, les vendanges s'approchent. La 2e moitié est plus dure puisqu'il faut remonter à 900m mais encore par des chemins forestiers très roulants. je roule cool avec nombreux arrêts, je rencontre quelques VTTistes mais assez peu pour un samedi. Après 30 km de montées juste entrecoupées de mini descentes (juste pour mieux remonter après) j'arrive sous quelques gouttes à Aubure, plus haut village des Vosges même s'il ne culmine qu'à 800 m. Ici je trouve rapidement le gite et suis reçu par la propriétaire qui m'explique que le gite d'étape étant loué entier pour une fête familiale, elle me loge dans le gite rural (appartement complet) pour le même prix soit 23.50 € avec PDJ, ce qui me convient parfaitement, vous en conviendrez! il y a un petit resto à Aubure, je m'y rends et mange très bien (même trop), tarte flambée oignons, lardons, emmenthal suivi d'un dessert chaud froid et accompagné d'un verre de pinot noir (ben oui j'suis encore dans le coin). On m'annonce que la pluie est prévue pour demain, à 1100 m ça ne va pas être agréable mais le soleil doit revenir rapidement. Je rentre au gite, consulte ma carte des 2 prochains jours, dur dur, enfin! dodo après lavage des chaussettes et du maillot.

Etape 5: Le Howald-Aubure 59 kmEtape 5: Le Howald-Aubure 59 kmEtape 5: Le Howald-Aubure 59 km
Lire la suite

Etape 6: Aubure-Metzeral 78 km

3 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 6: Aubure-Metzeral 78 km

1er sept: Parti à 8H45 en emportant un peu de pain, du fromage et un yaourt qui me restent du PDJ, çà fera le repas de midi. Le temps est brumeux, frais mais pas pluvieux. Dès le départ je dois grimper de 300m, çà calme! Je trouve une station de ski transformée en station de descente VTT, beaucoup d'adeptes (4 par remonte-pente sans arrêt), plusieurs pistes correspondant à plusieurs niveaux, impressionnant! Certains font des sauts de 3m à la verticale! Je me laisse prendre par le spectacle et du coup je rate une bifurcation, je m'en rends compte trop loin et surtout trop bas, je dois faire demi-tour et remonter, je le fais par des chemins différents et finalement je rejoints ma trace après avoir tourné en rond pendant 2 heures! Ouf, je déguste mon piètre repas et longeant plusieurs lacs que je vois à peine à travers les arbres et après maintes grandes descentes et grandes montées je parviens enfin au gite (ferme du Pfeifferberg) à 18H30 bien fatigué. Je suis très bien reçu, on me propose soit de coucher sous un tipi mais sans douche, soit en gite, dans l'état où je suis je choisi le gite, il me faut une bonne douche et un bon lit car demain grosse étape. Le diner est pris au gite avec les propriétaires, d'anciens profs reconvertis et qui entre autres élèvent des ânes, et une famille d'allemands en vacances. Egalement à table 2 népalais embauchés comme aide dans la ferme. Repas bio et végétarien, excellent, tout fait maison y compris le pain et le fromage de chèvre. le courant passe bien entre Richard (le pro) et moi, nous avons une conversation enrichissante. A 21H30 je monte me coucher.

Etape 6: Aubure-Metzeral 78 kmEtape 6: Aubure-Metzeral 78 kmEtape 6: Aubure-Metzeral 78 km
Etape 6: Aubure-Metzeral 78 kmEtape 6: Aubure-Metzeral 78 kmEtape 6: Aubure-Metzeral 78 km
Lire la suite

Etape 7: Metzeral-Ballon d'Alsace 80 km

2 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 7: Metzeral-Ballon d'Alsace 80 km

2 sept: Ce matin départ de ce super gite après un petit dej d'enfer: muesli maison, pain maison, confiture maison, lait de chèvre maison du matin, fromage frais maison. Je passe aussi un moment à étudier mon itinéraire du jour avec Richard qui connait tous les chemins de la région. En fait j'hésite entre Grand Ballon et ballon d'Alsace (faire les 2 serait trop ambitieux car le Grand ballon est plus intéressant à pied mais à VTT Richard ne me le conseille pas). Le départ est chaleureux, j'aurais aimé resté plus longtemps on serait rapidement devenus amis! la demi-pension est à 42 € et cadeau d'un gros sandwich bio pour midi! Dès le départ je me trompe de chemin et fais 1km de rab tout en montée, çà part fort! Rapidement les choses sérieuses commencent avec un dénivelé de 800 m pour atteindre le col d'Auberlauchen à 1200 m.Puis descente jusqu'à la station de ski du Markstein. Nouvelle montée de 3 km puis longue descente jusqu'à Moosch. Ici je retire quelques dollars car je suis à sec puis je prends la décision de rejoindre le ballon d'Alsace par la route car j'ai moyennement confiance en mon tracé prévu par les chemins, tracé que j'ai préparé sur carte topo par des sentiers incertains et très pentus. Or j'ai un autre problème, un mal au c.. qui se fait de plus en plus douloureux, je ne supporte plus la selle du vélo. Ce à quoi je ne m'attendais pas c'est que le trajet par la route était beaucoup plus long (40 km au lieu de 20 par les chemins) et surtout très difficile et en fort dénivelé car après être passé de 350 à 750 m il faut redescendre à 400 puis remonter à 600 pour mieux redescendre à 350 avant d'attaquer le ballon à 1200 m. Un enfer car j'ai de plus en plus mal au c.. et je dois m'arrêter très souvent et surtout ne jamais m'asseoir! Dommage car au niveau jambes je n'ai pas de problèmes. Enfin après bien des souffrances que j'essaie de calmer en ingurgitant 2 antalgiques, j'arrive à 18H15 au sommet et à l'auberge du ballon où j'avais réservé gite et couvert. Je suis bien reçu par l'aubergiste qui m'offre un Perrier menthe que j'engouffre en moins de 2, je crevais de soif ayant épuisé mes réserves. je prends possession de la chambre et une bonne douche mais je m'inquiète car je suis "décalqué" et j'ai le c.. en sang! Après un repas copieux et la traditionnelle tarte aux myrtilles, dodo, demain sera un autre jour. le vélo, lui, couche dans le bar. Bien que le site soit haut et bien dégagé (belle vue sur les Alpes) je n'ai pas de signal sur mon portable donc ce soir pas de transmission de nouvelles, c'est pas plus mal vu qu'elles ne sont pas très bonnes. je doute que demain j'atteigne le pied du Jura à Pont de Roide comme je l'ai prévu.

Etape 7: Metzeral-Ballon d'Alsace 80 kmEtape 7: Metzeral-Ballon d'Alsace 80 kmEtape 7: Metzeral-Ballon d'Alsace 80 km
Lire la suite

Etape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 km

1 Février 2014 , Rédigé par christian-fargeix-pyrenees.over-blog.com Publié dans #1ere partie: les Vosges

Etape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 km

3 sept: Ce matin lever à 7H30 et petit dej servi en terrasse avec soleil et super vue sur les Alpes et le Mont Blanc. Le tenancier est très sympa, il m'offre un 2e café, je paie pour la demi-pension 50 €, pour un hôtel au sommet du ballon d'Alsace c'est donné! Apparemment du côté de mon postérieur y'a du mieux mais je pommade fortement et compte-tenu du relief descendant et plat de l'étape, je ne m’assoirai pratiquement pas de la journée, debout dans les descentes et les plats et en danseuse dans les montées, avec ce régime demain je devrais être rétabli. J'ai 30 km de chemin pour redescendre dans la plaine puis c'est la transition Vosges-Jura, 50 km que j'ai prévu de faire par les petites routes pour contourner Belfort et Montbéliard. Vers 13H je m'arrête à une auberge au bord d'un lac où j'ingurgite un bon sandwich chaud, un Perrier et un café, me voilà ravigoté. Je fais le plein d'eau car la température avoisine les 30°. Je traverse de nombreux villages et arrive sans encombre à Pont-de-Roide à 17H à peine fatigué, j'ai super géré la journée. J'ai retrouvé la forme pour attaquer le Jura. Je suis reçu au gite de la MJC (j'avais appelé à 14H). Seul dans le gite (20 places). Tout est nickel, je prends la formule avec draps, oreiller et serviette fournis, soit 14.50 € pour la nuit. De plus j'ai à disposition une cuisine et tout le nécessaire pour déjeuner demain matin (café, lait, muesli, pain grillé). Avant de me coucher je vais faire un tour de la ville, magnifiquement fleurie, et mange une pizza dans un petit resto italien où en milieu de repas la tenancière annonce bien fort qu'elle n'est là que depuis 2 semaines et qu'elle n'est pas du tout du métier, bref tout pour se casser la baraque. Bon, c'était mangeable! je fais ensuite une grosse lessive en espérant que çà aura le temps de sécher pour demain matin et dodo à 21H30. Je me couche rassuré et optimiste, hier soir j'étais dans le doute, ce soir je suis dans le Doubs, 6e département traversé.

Etape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 kmEtape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 kmEtape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 km
Etape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 kmEtape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 kmEtape 8: ballon d'Alsace-Pont-de-Roide 80 km
Lire la suite